CATARACTE

CHOIX DE L’IMPLANT

Lorsqu’on opère une cataracte, il faut mettre un implant pour remplacer la puissance dioptrique du cristallin (Sans implant, il faudrait mettre des lunettes de très forte puissance).

Avant l’intervention de cataracte, un calcul d’implant est fait.
Il est spécifique pour chaque patient.
C’est le moment de décider la réfraction post-opératoire et de réfléchir au choix de l’implant

Il existe plusieurs types d’implants :  Monofocaux et les implants plus complexes appelés « premium »: Multi focaux, à Profondeur de champ, Toriques, multi focaux toriques, multi focaux à profondeur de champ.

Les implants monofocaux ont l’avantage de donner une très bonne qualité de vison mais l’inconvénient de ne pas supprimer les lunettes.

Le patient doit décider d’avoir des lunettes de loin ou de près.
S’il garde un peu de myopie, il aura des lunettes de loin mais pourra lire sans lunettes.
S’il n’a pas de myopie postopératoire, il verra de loin sans lunettes mais aura des lunettes pour lire.
On peut aussi laisser de façon très subtile un peu de myopie sur l’œil non dominant ce qui diminue considérablement le besoin de lunettes dans les actes de la vie courante.
L’avantage des implants monofocaux est une très bonne qualité de vision même si le système visuel n’est pas parfait (cornée non régulière, macula un peu modifiée).
Ces implants représentent la sécurité quant à la qualité des résultats.
L’inconvénient est qu’il n’y a pas suppression complète des lunettes.
La tendance actuelle est plutôt de supprimer les lunettes de loin et d’avoir des lunettes de près

Les implants multifocaux ont l’avantage de supprimer les lunettes de loin, de près et pour l’ordinateur mais tous les yeux ne sont pas éligibles à ce type d’implant et il peut y avoir une gène pour la conduite nocturne ç type de halos (40%).
Les critères pour mettre un implant multifocal sont un parfait en dehors de la cataracte : Cornée parfaite pour sa forme et le nombre de cellules endothéliales, angle Kappa faible, surface oculaire normale sans sécheresse  entrainant une mauvaise qualité de surface, rétine maculaire normale, nerf optique normal, bonne vision binoculaire.
Dans le cas contraire, le résultat visuel sera moins bon.
Il y a une période d’adaptation postopératoire avant que le résultat ne soit acquis.
L’avantage est qu’il y a une disparition de la nécessité d’avoir des lunettes postopératoires. Il peut néanmoins dans certaines circonstances de lecture, y avoir des lunettes d’appoint (mauvais éclairage, caractères très petits)

L’inconvénient de ces implants est qu’il peut y avoir des halos nocturnes et une gène pour conduire la nuit (40% des patients, ce qui n’est pas négligeable).

Certaines professions qui doivent conduire la nuit ne sont pas une bonne indication pour des implants multifocaux.

Les Implants à Profondeur de Champ, se situent entre les monofocaux et les multifocaux. Ils suppriment les lunettes de loin, en vision intermédiaire, pour l’ordinateur, mais pas toujours de près.
L’avantage est qu’il n’y a pas ou peu de halos pour la conduite automobile de nuit et qu’ils tolèrent un œil non parfait au plan de la cornée, la rétine et les larmes.

On peut améliorer les performances obtenues avec ce type d’implant en faisant une petite bascule sur l’œil dominé c’est à dire en myopisant légèrement l’œil dominé.

Les implants toriques :
En cas d’astigmatisme, on peut décider de mettre un implant torique supprimant cet astigmatisme. Cet implant a un axe de positionnement lors de l’intervention chirurgicale.
Le choix de cet implant est très interessant car il améliore l’acuité visuelle.
Il ne doit pas néanmoins être proposé dans certains cas (yeux très grands) car l’implant risque de tourner et de ne pas avoir l’effet escompté de diminution de l’astigmatisme.
Ce type d’implant peut être monofocal : il est au point et permet d’obtenir de très bons résultats visuels dans la majorité des cas.
Il peut être multi focal (plus récents) : dans ce cas, la plus petite rotation de l’implant aura un effet délétère sur le résultat. Il présente les mêmes inconvénients et avantages que les implants multi focaux décrits plus haut.

Les implants toriques Multi-focaux :
Permettent de supprimer l’astigmatisme et les lunettes.

Il présente les mêmes inconvénients et avantages que les implants multi focaux décrits plus haut.

Cet implant a un axe de positionnement lors de l’intervention qui permet de supprimer l’astigmatisme.  S’il y a une rotation de l’implant, le résultat sera moins bon et il peut être nécessaire dans ce cas de repositionner l’implant.

Les implants Multi-focaux à Profondeur de champ :

Sont les derniers nés des implants dont le but est de supprimer les lunettes. Il semble qu’il y ait moins de risque de halos nocturnes avec ces implants  mais un besoin de lunettes de près plus fréquent.

En conclusion, le choix de l’implant est parfois difficile voire Cornélien car la gamme des Implants s’enrichit.

Il dépend du souhait des patients, certains patients préférant garder des lunettes, il est alors inutile de mettre un implant « premium ».

A l’inverse, certains patients souhaitent un implant « premium » mais présentent  une contre-indication à ce type d’implant.
Une bonne information  des avantages et inconvénients de l’implant souhaité est indispensable.
La décision du choix de l’implant ne peut être prise qu’après un bilan complet de l’état oculaire du patient.

Voir le chapitre BILAN PRÉOPÉRATOIRE DE CATARACTE.